Quand le jour s'est levé, Shéhérazade n'avait toujours pas fini son histoire.

Et pourtant, le sultan devait aller travailler. Et oui, quand on est sultan, on doit passer les troupes en revue, on doit donner des ordres, on doit controler que les ordres sont bien appliqués, on doit prendre des décisions, mener des batailles etc etc ...

Il était l'heure de décider de tuer sa femme ou non. Mais s'il faisait tuer sa femme, il ne connaitrait jamais la fin de l'histoire. Et c'était bien dommage ! Parce que cette histoire était bien intéressante !

Alors, il décida d'attendre un jour de plus pour faire tuer sa femme.

aurore 1

Dans la nuit suivante, Shéhérazade raconta la fin de l'histoire et en commença une autre tout aussi passionnante. Le sultan décida d'attendre la fin de l'histoire avant de faire tuer sa femme. Et c'est ainsi que toutes les nuits, Shéhérazade finissait une histoire et en commençait une autre. Toutes les nuits ! Pendant mille et une nuits !

Après la mille et unième nuit, le sultan était revenu à la sagesse, sa colère s'était envolée avec les paroles des contes. Il devint un sultan bon et juste. Et il ne tua plus jamais aucune femme.